• Nox

Une étrange histoire de réincarnation : les jumelles Pollock

La gémellité a toujours été un sujet des plus fascinant. De nombreuses questions sont suspendues aux lèvres des scientifiques car elle continue de nous plonger dans de mystérieuses expériences. Et aujourd'hui, c'est une expérience de réincarnation dans laquelle elle nous emmène.


Portrait des jumelles Pollock © Bing

La réincarnation, qu'est-ce que c'est ?


D'après la définition du Larousse, la réincarnation serait « dans certaines religions (hindouisme, jaïnisme, bouddhisme, etc.), une migration de l'âme, qui, au moment de la mort, passe dans un autre corps. »


Si la réincarnation est vue comme un mythe, la science tente de se pencher sur le phénomène. Le psychiatre canadien Ian Stevenson avait mis en avant certaines théories qui se sont vues très vite rejetées par le corps scientifique : manque de preuves, témoignages possiblement faussés, influence... très difficile sans arguments irréfutables, n'est-ce pas ?


Et si nous avions eu une preuve de réincarnation ?


1957. Hexham, Angleterre. Le destin d’une famille bascule. Jacqueline, 6 ans, et Joanne Pollock, 11 ans, sont deux petites filles à la vie paisible et sans histoire. Le dimanche 5 mai de cette année, elles se rendent avec un ami à l’église. Malheureusement… ce trajet ne connaîtra aucun retour. Une voiture les heurte de plein fouet, ôtant la vie aux deux petites filles.


Une tragédie laissant derrière elle deux parents effondrés mais remplis d’espoir sur l'arrivée d’une lumière perçant cette obscurité. Celle-ci fera son apparition le 4 novembre 1958, puisque le foyer sera de nouveau la scène de premiers gazouillis. Florence Pollock, la mère de famille, donne naissance à deux beaux bébés, à sa plus grande surprise : effectivement, les médecins prévoyaient l’arrivée d’un bébé et non de deux.


La paire de jumelles sera nommée Gillian et Jennifer. La joie revient dans le foyer mais très vite, les parents des jumelles vont être frappés de stupeur.


Photographie des jumelles Pollock et du Dr Hemendra Nath Banerjee lors d’une séance de recherches sur la télépathie et autres sujets concernant la gémellité © Chris Paterson/Mirrorpix/Getty

Une tâche de naissance sur le front de Jennifer ressemble étrangement à la tâche que sa sœur Jacqueline avait. Les petites filles portent aussi une marque sur les hanches, que possédaient également leurs prédécesseurs… D’étranges coïncidences qui tiennent leurs parents en haleine. Mais le mystère ne va pas s'arrêter là. La petite famille décide de déménager puis de revenir 4 ans après à Hexham. Les filles, alors plus âgées, vont commencer à parler de souvenirs qu’elles ont de cette ville et de leur vie ici. Cependant, les souvenirs qu’elles évoquent ne leur appartiennent pas. Ce sont les souvenirs de leurs aînées, disparues un an avant leur naissance.


Reconnaissance de lieux fréquentés, de leur ancienne maison, des gens du village, de leur ancienne école … et le hasard ne s’arrête pas ici.


Les filles avaient repris leurs habitudes, leur façon de parler… Autre événement perturbant : dans la paire, l’une d’elle paraissait plus « mature » que l’autre. Comme si elle avait des âges différents. Les petites filles vont s’approprier de vieilles poupées qu’elles vont renommer en hommage à leurs aînées, Jacqueline et Joanne. Elles seront capables de décrire la vie de ces dernières et de donner des détails sur leurs derniers instants. Et, cerise sur ce gâteau déjà bien énigmatique, les filles vont développer une phobie incontrôlée des transports.


Mais alors qu’elles atteignent leurs 5 ans, Gillian et Jennifer vont vivre leur vie loin des fantômes de leur passé. Pourquoi tout d’un coup me direz-vous ? D’après les scientifiques qui se penchent sur le sujet de la réincarnation, 5 ans serait l’âge limite pour se souvenir de potentielles vies antérieures.


À cette dimension surnaturelle s'opposent certaines théories dites « rationnelles ».


Portrait des jumelles Pollock © Mysterious Facts

En effet, cette affaire a énormément fait parler d’elle ; laissant le champ ouvert à de multiples théories dont certaines qui se défient. L’une d’entre elles viendrait contrer la théorie de la réincarnation. Ce qui expliquerait le cas des deux sœurs, qui seraient la projection des espoirs des parents de retrouver leurs enfants tragiquement disparus. Ils auraient malgré eux fait intégrer certains éléments de leur vie avant la tragédie qui se seraient greffés à la mémoire des jumelles. Si la gémellité est un sujet de fascination, le cerveau l’est tout autant et regorge de mystère. L’un d’entre eux est sa capacité à se fabriquer des souvenirs qui nous paraissent être de vrais souvenirs alors qu’ils ne le sont que partiellement (ils prennent racine dans des événements qui se sont réellement passés mais peuvent être altérés). C’est un phénomène que l’on appelle le « Fuzzy-Trace Memory ». Un phénomène que l'on retrouve dans le film Secret Obsession.


Le cas des sœurs jumelles Pollock est l’un des cas les plus populaires sur le sujet de la réincarnation et pourtant pas le seul. C’est un sujet fascinant car il laisse la porte ouverte à de nombreuses théories et nombreux événements perturbants. Même le cinéma s’empare du sujet et pas seulement dans le paranormal. Le réalisateur Mike Cahill a subtilement abordé ce thème avec son célèbre film Origins - l’histoire d’un chercheur et photographe passionné en quête de découverte sur l’origine de l'œil.


Alors, mémoire floue ou réincarnation ? On vous laisse décider.


- Ornella