• Nox

Sommes-nous seuls dans l’univers ? #2

Dernière mise à jour : 26 mars 2020


Le Cas d’Edgar Mitchell


Edgar Dean Mitchell est un astronaute américain né le 17 septembre 1930 à Hereford au Texas. Dès 1953, il rejoint la marine de guerre américaine où il est formé en tant que pilote puis devient par la suite pilote d’essai. Entre 1964 et 1965, il participe au développement du projet de station spatiale militaire et grâce à cette expérience, il est sélectionné en 1966 en tant qu’astronaute et rejoint l’agence spatiale américaine : la NASA.

Grâce à la mission Apollo 14 en 1971, Mitchell devient le sixième homme à avoir marché sur la Lune. Il réalisera deux sorties extravéhiculaires. Lors de son petit séjour sur la Lune, il s’amusera à lancer un javelot tandis que son coéquipier Alan Shepard, jouera au golf. Il démissionne de la NASA en 1972.

En 1984, alors qu’il devient cofondateur d’une association d’anciens astronautes, il est le premier d’entre eux à avouer publiquement croire aux extraterrestres.

Depuis les années 1990, Edgar Mitchell est convaincu que notre planète est visitée par des extraterrestres et dénonce le gouvernement américain qui, selon lui, connaît leur existence mais cache la vérité.

Voici un extrait de l’appel téléphonique d’Edgar Mitchell à la station britannique Kerrang Radio en 2008. Il affirme que les autorités américaines ont utilisé la technologie extraterrestre et dissimulé pendant soixante ans la réalité du phénomène OVNI. Son témoignage a fait le tour du monde dès le premier jour.


Interview on Kerrang Radio 23 july 2008

«_ […] De source sûre, je sais que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers. Maintenant, a-t-on été capable d’identifier avec certitude où sont les autres planètes ? Non, et certainement pas dans notre Système solaire. Mais ils ont identifié bon nombre de planètes qui pourraient abriter la vie. J’ai eu le privilège d’être informé sur le fait que nous avons été visités sur notre planète. Et le phénomène OVNI est réel. Il est étouffé par nos gouvernements depuis fort longtemps… »

Suite à ces révélations, l’animateur radio Nick Margerrison reste sans voix et tout en bafouillant, il dit :

« _Attendez une minute… Écoutez, j’ai entendu des dingues d’OVNI me raconter ce genre de trucs auparavant. Mais jamais Dr. Ed Mitchell, le sixième homme à marcher sur la Lune, un scientifique respecté à juste titre, m’annoncer que nous sommes visités par…des aliens d’autres planètes, et qu’ils sont en définitive partout autour de nous. Il n’y a plus à débattre. » Mitchell enchaîne en lui disant que c’est la première fois qu’ils se parlent, sinon il lui en aurait parlé avant.

« _ Alors vous croyez à tout ça ? Demande Nick.

_ Il y a bien plus de balivernes à ce sujet que de vraies informations. Mais c’est un phénomène réel. Et il y en a certains d’entre nous… C’est maintenu secret par tous nos gouvernements depuis les soixante dernières années tout au moins. Mais lentement ça s’ébruite, certains d’entre nous ont eu la chance d’avoir été mis au courant. Pour ma part, j’ai grandi à Roswell, au Nouveau Mexique, là où l’incident de Roswell en 1947 est présumé avoir eu lieu, et je suis bien renseigné sur cette affaire, depuis que j’ai grandi là-bas. Mais j’ai aussi été convié dans les cercles militaires, les cercles d’intelligence, lesquels savent bien plus que ce qui a été montré au public. Oui, nous avons été visités.»

[…] « _Sommes-nous en contacts réguliers ? Ou s’agit-il d’un crash ?

_ Eh bien, non, il y a un peu de contacts qui perdurent. Je ne peux pas vous dire car j’en ignore l’ampleur, tous les détails, parce que ce n’est pas vraiment mon intérêt majeur. Mais le fait est que nous avons été visités, le crash de Roswell est réel, et d’autres contacts se sont avérés véridiques, et sont en cours de suivi. C’est bien connu parmi ceux d’entre nous qui ont été briefés et proches de ce sujet.

_ Alors pourquoi est-ce maintenu secret ? Pourquoi n’est-ce pas divulgué ?

_ La raison remonte au temps où les grandes instances ont commencé à prendre place après la Seconde Guerre mondiale, aux États-Unis de prime abord, je ne saurais dire pour les gouvernements européens et sud-américains. Tous ont récemment commencé à ouvrir leurs « dossiers ». Tout ceci commence à se savoir, regardez sur internet ou la presse internationale, vous commencerez à apprendre certaines histoires qui sont révélées à présent.

[…] _ Pensez-vous que nous sommes sur le point de voir le Royaume-Uni l’admettre ?

_ Je ne peux pas dire à quel rythme cela va arriver. Sans doute la connaissance du public s’accroît, l’acceptation du public s’accroît. La désinformation, les tentatives de couverture semblent se dissiper. Je pense que nous arrivons à une réelle révélation, de la part d’organisations sérieuses travaillant dans ce sens.

_Quel sera d’après vous l’impact dans le monde lorsque finalement nous saurons officiellement que des êtres existent en dehors de notre planète ?

_ Et bien…, je pense que sur ce point, la tendance est probablement : Quoi de neuf ? (rire) Je pense que, certainement aux États-Unis, il y a plus de 70% de la population qui maintenant accepte ce fait […] Ils savent ou acceptent le fait qu’il y a eu des visites, des manifestations d’OVNI dans le ciel qui ressemblent à des engins E.T. Seulement tous n’en sont pas. J’ai le sentiment que certains d’entre eux sont fabriqués chez nous, j’ai le sentiment que durant les soixante dernières années au moins, il a été question de rétro ingénierie et de création de ce type d’engins. Mais ce n’est pas encore aussi sophistiqué. _ Parle-t-on de leur apparence ? À quoi ressemblent-ils ?

_ Vous avez vu certaines images, d’après celles que je connais, certains d’entre eux sont ces petits êtres qui nous paraissent étranges. Autant que je sache, via mes contacts qui ont eu des contacts, c’est très précis.

_ Que pensez-vous des intentions des extraterrestres ? Sont-elles hostiles ou pacifiques?

_ Pas du tout… Rien d’hostile. Il est évident que si leurs intentions étaient hostiles, nous ne serions plus là à présent. »

En entendant ces affirmations, un dirigeant de la NASA a tout de suite réagi en expliquant que la NASA ne pistait aucun OVNI, n’était impliquée dans aucun camouflage de vies extraterrestres sur la planète ou n’importe où dans l’Univers. « Le "Dr Mitchell (il est titulaire d’un doctorat du Massachusetts Institute of Technology) est un grand américain, mais nous ne partageons pas son opinion sur ce sujet" ». Edgar Mitchell décédera le 4 février 2016 en Floride, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans.


« Nous savons tous que les OVNI sont réels. La question est : d’où viennent-ils ? »

Edgar Mitchell


Roxanne