• Nox

Les Tulpas

Ces mois de confinement ont permis à bon nombre de gens de se mettre au yoga, au sport mais aussi à la méditation. Mais savez-vous qu’il est possible de créer un être spirituel en méditant ?


Light Painting ressemblant à une aura en expansion © Eric Paré & Kim Henry

Pour commencer, déterminons ce qu’est un tulpa. C’est une entité créée par l’esprit d’un être humain. Celle-ci est alors dotée d’un libre-arbitre et d’une personnalité propre. Elle est liée à son créateur mais cherchera, a fortiori, à devenir indépendante. Cette entité peut être un objet, un paysage, un animal ou encore une “personne” physique (une sorte d’apparition fantomatique). Son créateur arrive à ce résultat en pensant suffisamment fort et longtemps à la matérialisation astrale de cette chose. Ce phénomène reste théorique et rien ne prouve actuellement qu’il existe bel et bien.


Cette découverte vient du bouddhisme tibétain et notamment de vingt moines en 1950. Ils souhaitaient tant créer un golem pour défendre leur village durant la guerre que celui-ci est véritablement apparu. Alexandra David-Néel, centenaire aux multiples compétences (aventurière et tibétologue entre autres) est la première européenne à avoir atteint la capitale du Tibet. Après avoir observé leurs pratiques, elle aurait réussi en 1927 à matérialiser une entité, un moine enjoué d’après ses dires, par sa simple force de volonté. Elle l’a cependant détruit car il échappait à son contrôle.


On peut lire dans l’un des premiers textes bouddhistes que les élèves devaient créer des tulpas divins afin de comprendre que même les plus puissantes divinités n’étaient que des créations de l’esprit. L’occultiste William Walker Atkinson décrit les formes-pensées comme de simples objets ou personnes éthérés générés à partir de pensées et de sentiments. Pour lui, la projection astrale peut ou non ressembler à son créateur et ne peut être vue ou ressentie que par d’autres personnes éveillées astralement. Le patronus, créé par J.K. Rowling dans Harry Potter, est une espèce de dérivé du Tulpa. Les sorciers puissants et au cœur pur sont capables d’invoquer, grâce à une formule magique, un être capable de les protéger. Leur animal totem leur est propre et est le fruit de leur personnalité.


Ces dernières années, ces apparitions ont été dépeintes dans différentes séries ou creepypastas comme des esprits malfaisants. Il n’en est rien en réalité. En partant du constat que la création a forcément pour source son créateur, celle-ci dépend de son état mental. Vu que la pratique de la méditation nécessite une profonde sérénité, il est donc peu probable de tomber sur un tibétain invoquant des esprits pour l’aider à voler les plus riches comme un comics Batman de 1989 le raconte. Un symbole lié aux tulpas apparaît même dans la série Supernatural mais celui-ci ne semble pas avoir de source fiable. Un site internet, tulpa.info, parle de ce phénomène et répond à toutes les questions relatives aux tulpas de manière tout à fait sérieuse.


Pour les lamas (moines) tibétains, l’univers est une simple vision mentale. Cela met en perspective le potentiel immense dont notre cerveau est doté. Même si le concept des tulpas peut sembler farfelu, les capacités de notre mental sont clairement sous-estimées. Notre monde pourrait-il être une pleine illusion ?


- Patricia