• Nox

Les fantômes et le monde des vivants

Entre peur, interaction, danger et apparition.


Les fantômes (du latin « phantasma ») auraient, d’après les écrits et peintures de l’époque, existé depuis la nuit des temps. À l’origine, l’humain a toujours été persuadé que son être se divisait en deux parties distinctes, à savoir sa chair et son âme. Un fantôme à proprement parlé serait, par définition, une apparition de l’âme d’un défunt. Parfois perçu comme bienveillant ou comparé à un ange gardien, certains se plaisent à penser qu’un fantôme n’est en réalité qu’une âme errant sur terre en attendant de rejoindre les portes du paradis. D’autres courants de pensées, bien plus populaires, signifient qu’un fantôme est forcément mauvais et malveillant. D’ailleurs, rappelons que la perception d’un fantôme varie selon la situation géographique et plus particulièrement la religion mais ceci n’est pas le sujet de l’article. Aujourd’hui, nous aborderont le thème du fantôme dans sa grande généralité en analysant tout ce qui se rapporte au monde de l’au-delà et en se penchant plus particulièrement sur les différents « types » de fantômes.


Un fantôme est-il foncièrement mauvais comme le pense la majorité des individus aujourd’hui ?

DISLCAIMER : Le but de cet article n’est en aucun cas d’affirmer l’existence des fantômes ni même de prouver qu’ils n’existent pas. Chacun est libre de croire en ce qu’il veut et le but de l’article est avant tout de divertir et d’informer.


Il est coutume de dire que, pendant la Toussaint, les âmes des disparus reviennent errer sur terre afin de rendre visite aux vivants. Certains parlerait même « d’esprits » mais sachez d’ores et déjà qu’il existe une différence entre un fantôme, à proprement parler, et un esprit. La différence peut sembler minime car l’essence de la chose reste la même. Cependant, un fantôme serait une apparition de l’âme d’un défunt dans notre monde, celui des vivants ; a contrario, un esprit, même s’il serait a priori capable d’entrer en contact avec les vivants par le biais d’un médium, est invisible pour les vivants. Un esprit, contrairement à un fantôme, appartient à l’au-delà. Il aurait déjà passé ladite « frontière » entre notre monde et celui des morts. Aujourd’hui, nous n’aborderont donc que le cas des fantômes, ceux qui hantent nos cauchemars et font l’objet d’une fascination omniprésente dans notre imaginaire collectif.


Pour commencer notre classification et entrer dans le vif du sujet, il est primordial de préciser qu’une apparition fantomatique peut se manifester sous des formes diverses et variées et de façons bien différentes. Commençons avec le plus effrayant et probablement le plus connu de tous : le poltergeist. Dans notre classement, le poltergeist est sans hésitation le fantôme le plus dangereux, et pour cause. Il se manifeste souvent par le biais d’objets comme par exemple des lumières qui s’allument toutes seules, des objets qui disparaissent ou se déplacent, mais aussi par d’autres biais, tels que des bruits étranges, des voix d’outre-tombe... Et si cela vous semble déjà effrayant, vous n’êtes pas au bout de vos peines, car même s’il est coutume d’affirmer qu’un poltergeist s’attache généralement à un endroit tel qu’une habitation (raison pour laquelle il tenterait de « chasser » ses occupants) en réalité le plus souvent c’est à une personne vivante qu’il s’attache. Parfois par vengeance ou simplement par malveillance, sa dangerosité vient du fait qu’il est capable d’interagir avec un humain physiquement et le plus souvent pour lui faire du mal. C’est ce que l’on appelle couramment un « esprit frappeur ».


Comme précisé précédemment, un poltergeist peut tourmenter un vivant par esprit de vengeance, et pour cela, les fantômes vengeurs ne sont pas en reste.

Les vengeurs interagissent avec les vivants dans un seul et unique but : se venger des personnes qui leur aurait fait du tort de leur vivant. Ils se manifestent en tourmentant un vivant, parfois jusqu’à la mort. Ils seraient ainsi capables de pousser les vivants au suicide, de les effrayer à outrance, et peut-être même de les posséder. Vous l’aurez compris, les fantômes vengeurs sont, eux aussi, dans le Top 3 des fantômes les plus dangereux.

Dans un registre nettement moins malveillant, nous avons aussi les apparitions fantomatiques de proches. Concernant ce genre d’apparition, les témoignages sont nombreux et assez divergents. Parfois, il est raconté que ce genre de fantôme apparaît avant l’annonce de la mort d’un défunt, un peu comme une sorte de dernier adieu. D’autres fois, ce genre de phénomène se caractérise par des odeurs, notamment de parfum (souvent celui du défunt) et parfois même par le biais d’objets. Souvent, ils se rendent visibles. Il est aussi dit que leur présence dans notre monde a souvent un but bien précis. Sachant qu’ils ne rendent visite qu’à leurs proches, l’hypothèse la plus probable serait d’expliquer leur présence par le besoin de réconforter ou simplement car l’attachement à la personne est tel qu’ils ne peuvent se résoudre à partir. Dans tous les cas, ce type de fantôme est le plus souvent bienveillant. Il arrive aussi que ce type de fantôme soit attaché à un lieu. Beaucoup de témoignages parlent de vielles maisons de familles dans lesquelles les personnes « ressentent » la présence d’un proche. D’autres témoignages sur la célèbre maison Winchester sont notables, notamment concernant la manifestation de fantôme par le biais d’odeur. Le Grand JD, créateur de contenu sur YouTube, suisse, et spécialisé dans l’urbex et l’étrange, avait effectué un an plus tôt une visite dans la maison Winchester. Comme décrit dans beaucoup de témoignages, Le Grand JD avait lui aussi senti cette odeur qui, selon le guide, était le parfum de Madame Winchester : l’odeur de la rose.


Dans un registre encore moins inoffensif, nous retrouvons aussi les orbes. Ce sont probablement les apparitions fantomatiques les plus fréquentes. Les orbes sont simplement des formes rondes, blanches et vraisemblablement transparentes. Elles apparaissent souvent sur des photos prises sur des lieux dits hantés. Mais une nouvelle fois, nous n’observons aucun consensus sur leur provenance, car si certains se persuadent que ce sont bel et bien des apparitions, d’autres soutiennent l’idée qu’en réalité ces apparitions étranges ne sont que des amas de poussières, éclairés par les faisceaux lumineux de leurs caméras et/ou appareils. Encore une fois, nous n’affirmons rien, personne n’est réellement capable d’affirmer qu’un orbe est effectivement une apparition. Néanmoins, ils n’en demeurent pas moins réels et le fait qu’ils soit assez fréquents justifient le fait qu’ils soient abordés ici.

Passons désormais à un fantôme plus « sombre ». Nous le nommerons « l’ombre » car c’est ainsi qu’il est le plus souvent décrit. L’ombre est lui aussi assez fréquent et les témoignages sur le sujet sont nombreux. L’ombre correspond simplement à une masse noire. Dans la plupart des cas, elle se tient debout au pied d’un lit ou au fond d’une pièce. Néanmoins, cette dite apparition est à prendre avec des pincettes pour la simple et bonne raison qu’il a été observé que dans beaucoup de témoignages, la personne en question était en pleine paralysie du sommeil (voir article). Parfois, l’ombre n’est en réalité qu’un simple effet de paréidolie qui correspond à une illusion créée de toute pièce par le cerveau. Il est tout de même intéressant de remarquer que les « ombres » font l’objet de véritables questionnements. Ils sont d’ailleurs mieux connus du public sous le nombre de Shadow people et parfois même, comme l'a si bien décrit Liv dans une de ses vidéos : « l’homme au chapeau noir ». Nous nous répétons, mais les témoignages sont une nouvelles fois très variés. Certains affirment que les ombres ont des yeux lumineux, d’autres non. Certains les auraient aperçues du coin de l’œil, tandis que d’autres auraient été attaqués. Encore une fois, il n’y a pas de réel consensus sur l’origine ni même l’apparence des ombres si ce n’est qu’elles ont une forme humanoïde, dépourvue de traits reconnaissables. Si certains sont persuadés d’avoir eu affaire à des démons, d’autres soutiennent la thèse des extraterrestres, certains de « voyageurs du temps », d’autres d’esprits égarés, de corps astraux, d’êtres trans-dimensionnels… Leur origine reste donc très floue. On se rend donc bien compte, après l’analyse des témoignages, que la perception du fantôme varie énormément. Ils ne semblent pas tous identiques, ils apparaissent de façons différentes et souvent pour des raisons opposées. Que l’on y croit ou non, certains phénomènes paranormaux d’apparition sont aujourd’hui encore inexpliqués et restent un mystère aux yeux de la science. Les méthodes pour se débarrasser d’un fantôme sont elles aussi diverses et contradictoires avec, pour beaucoup, une origine religieuse. Elles ne seront pas décrites ici car trop nombreuses, dangereuses et parfois même beaucoup trop nébuleuses. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que les témoignages sur le sujet sont nombreux et intéressants de par leurs différences. D’ailleurs, le mag dispose d’une rubrique entièrement dédiée aux témoignages d’abonnés et lecteurs ayant vécu des choses hors du commun. Aussi, beaucoup de personnes se retrouvent face à des entités après avoir pratiqué une séance de Ouija. Nous ne nous étendrons pas sur le sujet car cette pratique est dangereuse et il est nécessaire d’être informé sur le sujet. Sachez néanmoins que cette pratique n’est pas une science exacte et que, même si vos intentions sont bonnes, vous ne savez pas qui vous invitez chez vous. Ouvrir la porte de l’au-delà est risqué. Il serait aussi intéressant d’écrire sur l’origine des fantômes les plus connus et les plus terrifiant du monde n’est-ce pas ?


Ju_Lie