Les croyances liées au Soleil

Bien plus qu’une planète, le Soleil est un élément de la nature qui a longtemps fasciné l’être humain.


Du point de vue de la science, le Soleil est une étoile appartenant au Système solaire. Il fait partie de la galaxie communément appelée Voie lactée. Plusieurs planètes, astéroïdes et comètes gravitent autour de lui. Il est majoritairement composé d’hydrogène et d’hélium. Outre ces caractéristiques composites, le Soleil est considéré comme l’un des fondements originels de la croyance des différentes civilisations.


Illustration du Soleil ©Domaine public

Il revêt dès le début de l’humanité, une place très importante dans les croyances des hommes. Plusieurs fois personnifié, d’autres fois, glorifié, le Soleil contribue à la construction mythologique et culturelle des sociétés passées et présentes. À l’exception de certains peuples d’Asie centrale qui le considèrent comme une composante féminine, le Soleil est défini comme l’élément masculin en mouvement constant.


Dans l’Égypte antique, le Soleil est vu comme un dieu. Surnommé le dieu Râ ou Ré, son règne est régi par une logique cyclique. Pendant douze heures « Couronné d’un ardent disque rouge, navigue sur l’océan céleste, sa barque est tout au nord, les étoiles forment son équipage. Il part de l’Orient et quand il arrive à l’Occident, sa paisible promenade diurne s’arrête. Car en atteignant les montagnes du bord du monde, Râ pénètre au pays de nulle part. » (- Les Contes de l'Univers - Râ le dieu soleil par Sciences Tube sur Youtube).


Quand vient la nuit, il entre dans le monde des morts pour leur apporter un peu de sa lumière et de sa chaleur. Râ est considéré comme le créateur de la terre et du ciel, il est le dieu des dieux.



Illustration du dieu soleil Râ © Pinterest 2020

La mythologie nordique raconte qu’un homme appelé Mundifari avait deux beaux enfants, Mani (Lune) et Sol (Soleil). Jaloux de leur beauté et de l’attitude quelque peu prétentieuse de leur père, les dieux décidèrent de les monter au ciel. Sol s’occupa dès lors de conduire les chevaux Arvak et Alsid, chargés de tirer le char du Soleil, et Mani de contrôler la trajectoire de la Lune. Selon Snorri Sturluson, l’auteur de l’Edda, Sol est la déesse du Soleil.


Représentation de la déesse Sol et son frère Luna © 2020 MENVIKING®.

Dans la mythologie aztèque, il existe cinq soleils. Chaque ère cosmique possède son dieu Soleil. Celle actuelle est la cinquième. La fascination qu’ont les aztèques envers le Soleil, les encourage à créer un calendrier solaire. Selon la croyance aztèque, au commencement, le monde était plongé dans l’obscurité. Les quatre dieux les plus puissants se réunirent afin de créer le Soleil. La divergence de leurs idées permit la création du premier soleil par le dieu de la pluie Tlaloc, un soleil bleu qui provoqua la pluie et le déluge causant sa propre noyade. Puis le dieu du feu Xipe Totec créa le soleil rouge-feu, mettant le monde en feu par sa chaleur, les flammes montèrent tellement haut que le soleil se consuma lui-même. Le dieu Quetzalcóatl créa un soleil qui provoqua un vent puissant, chassant le soleil et tuant les hommes. Le dieu Tezcatlipoca imposa alors son soleil noir de jaguars qui envahirent la terre et tuèrent toutes les créatures vivantes, puis s’attaquèrent au soleil noir. Tonatiuh est le dieu soleil de la cinquième ère. Il est celui qui se jeta dans le feu et se transforma en une boule flamboyante engendrant le Soleil.


Dans la mythologie grecque, le Soleil est personnifié à travers le dieu Hélios. Moins présent dans les écrits que les autres divinités, son culte reste présent vers la fin de l’Antiquité. La place centrale que lui donne Julien, un empereur romain de l’époque, témoigne de l’importance de ce dernier dans la société et les croyances de cette période. Il est représenté en littérature comme un homme d’une grande beauté, couronné d’un disque solaire, il est le frère de la déesse Séléné et Éos, et fils des Titans Hypérion et Théia. Selon l’Hymne homérique, Hélios est conduit par un char doré à l’aide d’un cheval (coursier).


Dans la mythologie romaine, le dieu soleil est représenté par Sol, dieu de la lumière et de la chaleur il est le frère de Luna, déesse de la lune. On retrouve Sol dans le temple Capitolin, communément appelé temple de Jupiter. Il est célébré le 9 août. Sol connaît une grande considération à partir du IIIe siècle sous l’Empire romain. Des disques en argent sont fabriqués en son honneur, on le surnomme alors Sol Invictus.


Disque en argent représentant le dieu Sol « Sol Invictus » © CC BY-SA 2.0

L’histoire des croyances à travers les mythologies permet de comprendre l’importance donnée au Soleil. Bien plus qu’une étoile, le soleil a marqué l’histoire et a contribué à la construction d’un certain folklore commun à toutes les cultures et tous les âges.


Linda