• Nox

The Cecil Hotel : La mystérieuse mort d’Elizabeth Short, dite Le Dahlia Noir. #1

Dernière mise à jour : 22 mars 2020

L'hôtel « Cecil » est l'un des endroits les plus connus au monde en termes de mystère et d'horreur. Entre meurtres, suicides et disparitions, il est difficile de croire qu'un lieu puisse être la scène d'événements aussi nombreux que troublants. L'histoire qui a le plus marqué cet hôtel, est en relation avec le crime de la jeune Elizabeth Short, retrouvée coupée en deux sur un terrain vague de Los Angeles. Voici son histoire. Disclaimer : certains passages de cet article décrivent des mutilations sévères et des faits troublants.


Cleo Short, né le 18 décembre 1885 en Virginie, est designer et constructeur de parcours de minigolf lorsqu’il rencontre sa femme, Phoebe Sawyer. Cette dernière est née le 2 juillet 1897 dans le Maine, aux États-Unis. Le jeune couple se marie le 11 avril 1918, et donne naissance à cinq enfants : Virginia, Dorothea, Elizabeth, Elenora et Muriel.


Malheureusement, en 1929 lorsque la Grande Dépression frappe, le père de famille fait faillite et n’est plus capable de couvrir les dépenses de sa famille. Désespéré, il décide alors d'organiser un faux suicide. Il dépose sa voiture sur le pont de la rivière Charles à Boston et disparaît, laissant derrière lui sa femme Phoebe désemparée qui doit subvenir aux besoins de ses cinq petites filles. Pour vivre correctement et élever ses enfants, la mère accumule plusieurs métiers, les aides de l’État n’étant pas suffisantes.


On dit d'Elizabeth qu’elle est une charmante jeune fille qui paraît âgée et mature pour son âge. En effet, certains la comparent même à « une poupée de porcelaine asiatique », avec ses très beaux yeux et sa grande élégance. Désormais en âge de prendre ses propres décisions, son père reprend contact avec elle. Il lui annonce que, si elle le souhaite, elle peut venir habiter dans sa grande maison, en attendant de trouver un emploi. C'est une chance pour elle de changer de vie, et elle décide de déménager à Vallejo en Californie en 1943, laissant derrière elle ses quatre sœurs et sa mère.


En Californie, elle obtient un job de caissière et prend confiance en elle à travers des concours de beauté. Cependant, le 23 septembre 1943, Elizabeth a son premier démêlé avec la justice. Elle était en sortie avec un groupe d'amis un peu trop bruyant dans un restaurant de la ville. Celui-ci aurait appelé la police et, Elizabeth étant mineur, ses empreintes furent relevées et elle fut renvoyée chez elle dans le Massachusetts. Elle retourna vite en Californie mais cette fois-ci du côté d'Hollywood.


En continuant ses petits boulots de serveuse, Elizabeth rencontra l'élu de son cœur, un lieutenant de l'armée américaine, Gordon Fickling, avec qui elle voulut se fiancer. Malheureusement, ce dernier fut envoyé en Europe et le couple se sépara. Elle déménagea ensuite à Miami pour changer d'air et rencontra Matt Gordon, un pilote de l'armée américaine, avec qui elle avait pour projet de se marier. Néanmoins, Gordon est envoyé en Inde pour une mission et est tué dans un crash aérien, laissant Elizabeth une fois de plus le cœur brisé.


La jeune américaine n’arrive donc pas à atteindre ses rêves, et après près de cinq ans d’une vie de bohème, de déménagements et de relations tragiques, Elizabeth Short meurt dans d’affreuses circonstances.


En effet, Elizabeth Short est retrouvée sans vie dans un terrain vague de Los Angeles le 15 janvier 1947 alors qu’elle est âgée de vingt-deux ans. La belle jeune femme qui rêvait de faire carrière à Hollywood est tristement célèbre en tant que victime dans la mystérieuse affaire du Dahlia Noir. C’est Betty Bersinger qui découvre son corps dans un terrain vague, alors qu’elle se promène avec sa fille non loin de son domicile.

Extrait de l’appel de Betty Bersinger à la police : « Je partais de chez moi sur Norton Avenue, pour me rendre à Leimert Park, c’est là que j’ai aperçu cette chose étrange qui ressemblait à un mannequin coupé en deux, je ne me suis pas attardée près du corps car j’étais avec ma petite fille, et j’ai eu cette impression étrange qu’il y avait quelque chose qui clochait. Mais je n’ai pas pensé que cela puisse être un cadavre, pour moi c’était un mannequin parce que sa peau était très blanche. »


Les enquêteurs et la police sont dépêchés sur les lieux après l’appel de Madame Bersinger, malheureusement au même moment, les journalistes affluent et touchent le corps de la victime sans protections ni autorisations. Le corps d’Elizabeth est trouvé, coupé en deux de façon nette et chirurgicale, son corps comporte plusieurs coupures profondes sur les cuisses et sur le visage. Ses lèvres ont été tailladées de part et d’autre du visage, tel un sourire morbide, et elle est vidée de son sang avant d’être déposée sur le terrain vague où elle fut retrouvée. Son décès, selon la police, serait dû aux nombreux coups qui lui ont été portés à la tête. De plus, les médecins légistes font de macabres découvertes. Elizabeth a été torturée, des matières fécales sont retrouvées dans sa bouche et son estomac, un morceau de sa peau a été enfoncé dans son vagin et ses poils pubiens ont été enfoncés dans son anus.


Au cours de l’enquête, les policiers apprennent qu’Elizabeth aurait été vue pour la dernière fois au Millenial Biltmore Hotel parlant avec un homme, la rumeur court également qu’elle ait été présente au Cecil Hotel peu de temps avant sa mort. Une liste de suspects est établie, cependant plus de cinquante personnes revendiquent le meurtre, ce qui complique le déroulement de l’enquête. Parmi les suspects, on retrouve principalement des anciennes conquêtes d’Elizabeth et également des docteurs, car la façon dont le corps a été découpé est professionnelle. Le principal suspect est donc George Hodel, chirurgien et père de cinq enfants qu’il a eu avec autant de femmes différentes. Hodel est connu des services de police car sa fille a déposé une plainte pour viol à son encontre, cependant il ne sera jamais arrêté faute de preuves. Après sa mort, son fils écrit un livre dans lequel il affirme que son père est bien le tueur du Dahlia Noir, cependant ses accusations sont fortement remises en question.


Le tueur d’Elizabeth n’a malheureusement jamais pu être identifié, mais cette affaire mystérieuse continue de passionner les adeptes de faits divers ainsi que certains experts. Stéphane Bourgoin, spécialiste des tueurs en série, a annoncé qu’il était persuadé que le tueur du Dahlia Noir n’était autre que Jack A. Wilson, connu à l’époque pour être un criminel dangereux qui aurait également été le boucher de Clevland. Cette théorie n’a malheureusement jamais pu être confirmée.


Leyna