• Nox

La maison hantée des Smurl

En 1974, alors que les Smurl prennent un nouveau tournant dans leur vie, une chose terrible les bouleverse à jamais. Pensant pouvoir vivre dans une nouvelle maison, paisiblement, leur rêve se transforme petit à petit en un cauchemar.


En 1972, l’ouragan Agnès fit beaucoup de dégâts. Notamment en Pennsylvanie où beaucoup de maisons furent ravagées par le terrible phénomène. La famille Smurl fut l'une des nombreuses famille à perdre sa maison par sa faute.


Les Smurl étaient connus pour être une famille parfaitement discrète et très polie. Certes, ceux-ci étaient très modestes, ce qui ne les a pas empêché d’avoir une très belle famille composée de quatre enfants. Jack et Ja - net Smurl ont toujours vécu en Pennsylvanie et, après la catastrophe, ils décidèrent de rester dans cet État qu’ils aimaient tant. En 1973, ils prirent donc la décision d’acheter une maison de style duplex afin de pouvoir abriter leurs enfants, mais aussi les parents de Jack qui avaient également perdu leur maison. Les parents de Jack s’installèrent du côté droit du pavillon tandis que la famille Smurl prit la partie de gauche. Mais la maison datant du XIXème siècle, celle-ci avait quelques défauts. C'est pourquoi, pour le bien de tous, les Smurl entreprirent des travaux afin d’améliorer l’endroit pour qu’il soit plus vivable.


La famille vivait une idylle. Jack, anciennement marine et reconverti en tant que technicien en neuropsychia - trie, subvenait très bien aux besoins de la famille tandis que Janet restait à la maison afin de s’occuper de ses filles Dawn, Heather, Shannon et Carin. Les premiers mois furent difficiles pour la famille entière. Ils de - vaient se rétablir face au phénomène qui avait ravagé leur vie, mais aussi reconstruire la nouvelle maison en dépensant une grande partie de leurs économies. Tout semblait leur sourire. Au bout de quelque mois, l’inté - rieur de la maison semblait plus gai, la plomberie était neuve et rien n’aurait pu persuader les Smurl que leur vie ne pouvait plus être paisible. Le quartier de West Pittston était un quartier modeste de la Pennsylvanie, mais les voisins étaient tous chaleureux en particulier avec les Smurl.


Plus d’un an après leur emménagement dans cette nouvelle bâtisse, des choses inexpliquées ont commencé à bouleverser le quotidien des Smurl. C’est en janvier 1974 que la télévision s’enflamma brusquement et sans raison. Celle-ci était éteinte lors des faits et personne ne compris vraiment ce qu’il venait de se passer. La famille s’est alors résignée à accuser une déficience électrique sans pour autant avoir d’autres doutes. Mais plus le temps passait et plus les choses se compliquaient. Les conduits d’eau se bouchaient sans explications alors que la plomberie avait été refaite, et le ballon d’eau chaude fut retrouvé rayé, rayures aussi grosses que des griffes d’ours. Ils se faisaient parfois réveiller par des bruits de crissement dans le plafond et des odeurs nauséabondes apparaissaient. La famille commençait déjà à se douter qu'il s'agissait de phénomènes paranormaux et ce doute devint vite une certitude.


Un soir, alors que la famille était réunie dans le salon, le chien de la famille fut brutalement soulevé et proje - té contre le mur avec une force incroyable. Les Smurl ont tous été témoins de la scène effroyable. Très vite, Jack et Janet prirent la décision de contacter l’Église afin de parler de ce qui leur arrivait.


L’Église, trouvant l’histoire illogique et trop saugrenue, demanda davantage de preuves. Malheureusement les Smurl ne pouvaient prouver l’existence d’une force invisible. Des zones de froid intense se trouvaient dans plusieurs coins de la maison et, d’après les Smurl, une masse noire accompagnait souvent ces zones froides. C’est alors qu’un soir, Jack fut victime d’une crise cardiaque, voyant cette masse noire et froide se promener autour de lui. Il en sortit indemne mais il se jura de tout faire pour protéger sa famille. Le temps passait et les phénomènes s’intensifiaient, jusqu'à risquer de tuer Carin. Cette dernière faisant ses devoirs, le lustre accroché au-dessus d’elle se mit à se balancer de gauche à droite avant de lâcher. La jeune fille eut tout juste le temps de se décaler pour ne pas recevoir de plein fouet cet énorme et lourd objet. Les jours se transformaient en mois, et les mois en années. Rien ne s’apaisait dans la demeure. Et alors que les enfants et Janet étaient sortis pour profiter de l’air, Jack resta dans la maison pour profiter d’une sieste. Une sieste qui ne fut pas reposante car, à son réveil, il se sentit souillé. Effectivement, il aurait affirmé avoir été violé lors de son sommeil par l’entité qui hantait les lieux. Ce n’est qu’après l'avoir dit à sa femme que celle-ci avoua avoir aussi été victime de viol pendant la nuit. Elle expliquait qu’une nuit, elle se réveilla complètement paralysée et dans l’impossibilité d’appeler qui que ce soit, victime d’une paralysie du sommeil elle sentit l’entité l’agresser sans pouvoir se débattre.


Les Smurl, ne pouvant plus laisser une seule personne de leur famille être victime d'une entité, firent appel au couple Warren.


La famille Smurl ©Frightfind

Très rapidement, Ed et Lorraine Warren se rendirent dans la propriété afin d’inspecter les lieux. Ed tentait de provoquer les esprits avec l’aide de versets bibliques, quant à Lorraine, elle inspectait la maison pour s’im- prégner de tout ce qui pourrait être source d'énergie. Après plusieurs visites, Lorraine expliqua que quatre esprits habitaient la maison : une jeune adolescente qui semblait malveillante, un homme précédemment mort dans la demeure, une autre jeune femme, ainsi qu’un démon qui influençait les esprits pour qu'ils attaquent la famille. Les Warren contactèrent un prêtre connu pour ses exorcismes, demandant à celui-ci d'en pratiquer un dans la maison. Malheureusement, West Pittston était un petit quartier où tout se savait. Très rapidement, les Smurl furent envahis par des reporters et des journalistes. Quelques temps après, alors que les activités para - normales semblaient diminuer, deux autres exorcismes suivirent. Mais même si les phénomènes avaient diminué, ils n’en restaient pas moins présents, ce qui poussa les Smurl à déménager en 1987.


Pensant enfin vivre tranquillement, loin des esprits et démons, la famille se rendit très vite compte que la masse noire les avait bel et bien suivi jusque dans la nouvelle maison. Ils tentèrent une dernière tentative d’exorcisme en faisant appel à l’Église. Les faits ont été gardés secrets, mais il aura été dit que ce quatrième exorcisme aurait été le plus long et le plus puissant de tous les exorcismes exercés chez les Smurl.


Aujourd’hui, les Smurl vivent toujours à West Pittston, ils n’auraient plus vu ou senti une quelconque présence depuis le dernier exorcisme. En 2017, Jack Smurl décède de façon naturelle, laissant sa femme et ses enfants derrière lui.


Hana