• Nox

L’existence mystérieuse des Djinns

« Nous avons certes créé l’homme d’une argile sonnante, extraite d’une boue malléable. Quant aux djinns, Nous les avions créés, auparavant, d’un feu sans fumée, d’une chaleur ardente. » (Coran Sourate 15 « El Hidjr » Versets 26 -27)


©NoxFrance - Tous droits réservés

La fascination qu’a l’être humain pour le thaumaturge et le surnaturel rend compte de la curiosité que ces concepts engendrent chez lui. Dans les croyances populaires, les esprits prennent une place centrale sous diverses formes : tels les fantômes, les chimères ou les Djinns qui ont aidé à la construction d’un certain folklore culturel.

A l’instar des appellations que l’on donne à ces créatures, les Djinns sont celles auxquelles on rajoute une connotation religieuse. L’Islam, bien plus que les autres religions, est celle qui présente ce monde parallèle. L’existence de ce monde invisible est attestée dans plusieurs versets coraniques et des hadiths : « Les anges furent créés de lumière, tandis que les djinns furent créés d’un feu sans fumée » - Sahih Mouslim. Selon certaines croyances liées à la religion musulmane, les Djinns seraient des entités vivantes dans un monde parallèle à celui des humains, et qui auraient le pouvoir de circuler entre les deux mondes à travers des portails. Plusieurs Djinns démoniaques vivraient sur terre, dans des endroits humides, où il y aurait du sang, ou dans les cimetières.

Étymologiquement, le mot Djinn est dérivé du mot « Djanna » qui signifie cacher ou dissimuler. Dans l’arabe dialectale ces entités sont appelées « Djnoun » au pluriel, « El’Djenn » au singulier. La particularité de ces créatures réside dans le fait qu’elles sont invisibles pour l’être humain, mais peuvent entrer en contact avec lui par divers moyens. Cependant, leur création a une finalité similaire à celle des humains : « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent » - Coran. Sourate « Adh dhaariyat », verset 56. Selon certains versets, les Djinns peuvent être musulmans ou non musulmans comme les humains.

Le monde des « Djnoun » a une organisation sociale similaire à celle des humains. Ils ont des tribus, des chefs qu’ils appellent rois, mangent, boivent et se marient comme les humains. Ils assisteront « au jugement dernier » tout comme les humains et iront soit au paradis soit en enfer.

Bien que très similaires aux être-humains, les Djinns ont la capacité de prendre n’importe quelle forme, qu’elle soit humaine ou animale. Ils sont en mesure de posséder le corps et l’esprit d’un humain à l’aide d'invocations (sorcellerie) pratiquées par autre humain. Généralement ils sont invoqués à l’aide de la magie noire. Leur pouvoir d’invisibilité et leur capacité de voler leur permet de se déplacer entre les deux mondes. Il existerait des Hadiths qui expliquent que le travail des magiciens et des voyants soit soutenu par les Djinns.

« Ils (les djinns) relayaient l’information sur terre jusqu’à ce qu’elle parvienne aux lèvres d’un magicien ou d’un diseur de bonne aventure. Parfois, une météorite les atteignait avant qu’ils n’aient le temps de relayer l’information. S’ils arrivaient à la relayer avant d’être atteints, ils y ajoutaient une centaine de mensonges. » - Sahih el-Boukhari. Le Hadith révèle le travail collaboratif, la communication et l’interaction que peut entretenir un être humain avec un Djinn. Qarin est le nom que l’on donne à chaque Djinn assigné à un être humain.

Les musulmans s’accordent à dire que les « mauvais Djinns » sont en réalité l’armée de Satan. Cependant, il est possible de les chasser à l’aide d’exorcismes pratiqués par les différentes religions monothéistes.


Capture d'écran du film ©Exorciste

De nos jours, bien que citée dans les livres religieux, l’existence des Djinns conserve sa part de mystère et suscite encore plusieurs interrogations. Des questionnements souvent liés à leur invisibilité aux yeux des Hommes, aux pouvoirs qu’on leur attribue mais aussi au monde dans lequel ils vivent.


Linda