• Nox

Esprit frappeur ou problèmes d'ado ?

Le terme a été employé pour la première fois en 1540 par Martin Luther en Allemagne durant la réforme protestante. A ce moment-là, “poltergeist” est utilisé pour désigner des événements qui seraient provoqués par des esprits désincarnés ou par le Diable. « Poltergeist » signifierait “esprit qui fait du bruit” ou “esprit frappeur”.


C’est un phénomène surnaturel que l’on qualifie comme tel puisqu'il représente un certain nombre d’événements se produisant, mais étant inexplicables. On a par exemple des disparitions et des déplacements d’objets, des bruits dans n’importe quelle pièce de la maison alors qu’on est tout seul, allant dans le cas le plus grave jusqu'à la possession d'être vivant. Le poltergeist serait en fait un esprit d’adolescent ou d’enfant perturbé qui provoquerait un phénomène de hantise légère dans une maison, à la différence d'un esprit adulte qui causerait des manifestations plus violentes.


Plus rarement, la manifestation du poltergeist se fait très proche d’un habitant de la maison “possédée”. Ce dernier peut être victime de griffures, de morsures, de contacts physiques tels qu'une sensation de froid sur la main ou une perception sensorielle pouvant être une odeur, un coup de pied, un goût dans la bouche. La lévitation d'objet est en apparence aussi une manifestation d'un spectre. Également, il peut y avoir des combustions spontanées dans la maison. Cette dernière manifestation n'est que peu fréquente.


Le poltergeist pourrait également ne pas être un esprit mais seulement un adolescent bouleversé habitant dans la maison qui aurait un impact indirect sur les objets autour de lui. Cela réveillerait une sorte de pouvoir psychique sur la matière relevant alors du paranormal.


Le cas d'Esther Cox


Esther Cox est née en 1860. Quelques semaines après sa naissance, elle perd sa mère et est alors confiée à sa grand-mère durant les premières années de sa vie. Élevée par une personne âgée, Esther verra son caractère se forger selon celui de son aïeule. Elle sera alors de nature généreuse, sage, mais aussi très têtue. À ses dix-huit ans, elle ira ensuite vivre chez sa sœur, Olive, celle-ci hébergeant Jane, son autre sœur ainsi que leur frère, William, le mari d'Olive, John, et le frère de ce dernier, Daniel.


Esther commence alors à fréquenter un garçon très mal vu par sa famille, Bob. Un homme dont Jane se méfie et envers qui elle met en garde sa sœur, qui ne l'écoute pas. Un soir, Esther a rendez-vous avec son bien-aimé, qu’elle attend sur le pas de sa porte avant d'aller se coucher. Il ne viendra que le lendemain à la même heure en promettant de s'expliquer concernant son absence de la veille, et l’emmène se promener dans la forêt. Il s'arrête au milieu de nulle part et sort un revolver qu'il pointe sur Esther tout en la menaçant, avant d'entendre des bruits de pneus se rapprocher dangereusement d'eux. Bob, prenant peur, range alors son arme et ramène Esther chez elle sans se retourner. Il ne lui parlera, par la suite, plus du tout.


La semaine suivante, Esther se morfond et pleure tous les soirs. Jane, n'en pouvant plus de tant de tristesse le lui fait alors savoir en lui disant « Tu sais, je pense que tu perds la tête et que si tu continues comme ça, tu vas devenir folle et que nous devrons te mettre dans un asile d’aliénés. », ce qui calme alors sa sœur. A la suite de cet événement, une nuit, Esther sent comme une souris dans son matelas et prend peur. Quelques nuits plus tard, elle part se coucher tôt, mais ne parvenant pas à dormir, elle en fait part à sa sœur qui lui dit de retourner se coucher. Quelques minutes après, Esther réveille sa sœur en panique. Elle dit qu'elle est en train de mourir et on peut voir son visage rougi et ses doigts crispés tenant une chaise. La nuit suivante, elle parle de gonfler et d'exploser. Elle se met, ce soir-là, à enfler ; ce qui fait peur à sa sœur qui hurle et fait se lever les habitants de la demeure. Esther n'explose pas, mais l'on entend un bruit s'apparentant à la foudre frappant sur la maison. Il s’agit en fait d'un coup provenant de sous le lit alors qu'il ne s'y trouve personne.


Quelques jours après, la famille fait venir un médecin, Esther étant très mal. Il assure qu'elle paraissait seulement très nerveuse, mais promet de rester le lendemain soir très tard pour comprendre son état. Il découvre alors, le jour suivant, les phénomènes étranges se déroulant dans cette maison. Il est témoin de manifestations invisibles. Un soir, les draps d'Esther sont projetés à l'autre bout de la chambre et lorsque le docteur les ramasse, ceux-ci repartent de plus belle dans leur coin. Des coups continuent à se répéter sous le lit, une fois, ils se déplaceront en direction du médecin tout en se prolongeant dans le mur et grattant contre celui-ci laissant apparaître « Esther Cox, tu es mienne pour tuer. ».


Durant une période, Esther part habiter dans une autre maison sans qu'il ne se passe rien, puis elle revient et il faut alors attendre quelques jours avant que les phénomènes ne reprennent ; ceux-ci allant en s'intensifiant. Une nuit, Esther entend une voix lui dire qu'un esprit va mettre le feu à la maison. Elle en fait part à sa sœur puis elles le répètent toutes deux aux autres occupants de la demeure qui ne les prennent pas au sérieux. C'est alors que des allumettes enflammées tombent du plafond une par une, laissant le temps aux deux sœurs de les éteindre. Au cours de la nuit, un feu se déclare dans la maison, mais est éteint avant que ses habitants ne soient blessés. Tous les occupants de l'habitation sont convaincus en cet instant qu'il s'agit d'un fantôme ou du Diable qui cause ces dégâts.


L'entité cause alors par la suite plusieurs incendies jusqu'au soir où Esther la vit apparaître, il la menace alors de mettre de nouveau le feu si elle ne part pas de la maison. La famille cherche tant bien que mal ce soir-là à héberger la jeune femme chez des habitants du coin ; seul un couple accepte, les White, soulageant leur crainte de devoir faire dormir Esther dehors par le froid glacial de l'hiver. Esther n'a, pendant deux semaines, plus de manifestations étranges. Seulement, la troisième semaine de son séjour chez les amis de la famille, l'esprit fait son retour. Celui-ci se faisant appeler Bob, comme son agresseur, il reste calme mais taquin pendant six semaines avant de recommencer à allumer des feux. Deux autres entités apparaissent alors, se faisant appeler Maggie Fisher et Peter Cox mais étant moins puissants que Bob. Maggie est aussi mauvaise que l'esprit qui tourmente Esther depuis plusieurs mois, à la différence de Peter qui tente de les raisonner.


Esther rend ensuite visite à des scientifiques qui vont tenter de converser avec les esprits avant de retourner dans sa ville chez M. et Mme Van Amburgh, résidant à quelques kilomètres de la maison de sa sœur. Durant huit semaines, elle n'est témoin d'aucun phénomène, puis elle retourne chez Olive et accepte de travailler dans le restaurant des White. Les manifestations reprennent malheureusement, cependant Bob n'est alors plus seul pour les accomplir.


Invention psychique ou activité paranormale ?


Esther, dans cette histoire, est victime d'une agression causant sa tristesse et la bouleversant. On peut se dire que tous les éléments qui vont suivre ce malheur ne sont que le fruit de son mal-être. Il est possible de le déduire principalement par le nom de « l'entité » qui la tourmente, Bob, qui est le même que celui de son agresseur. D'autant plus que les manifestations se sont déclarées après l'événement dont elle a été victime, et étaient inexistantes avant ce moment. Un autre point qui peut prouver ce problème psychique, c'est l'état nerveux dans lequel se trouve Esther lorsque le médecin la visite ainsi que les jours précédents et suivants.


On peut penser aussi à un esprit frappeur qui hante la maison, mais pas seulement ; il préoccupe principalement Esther Cox. Le côté surnaturel est tout de même à prendre en compte puisque le mal causé à Esther se répercute sur les occupants du même habitat. Il est également difficile de se dire qu'un feu peut être créé par la seule force de la pensée d'Esther pour tuer son entourage, des personnes proches qui lui sont chères et qui la chérissent. Autant de malheurs paraissent impossibles dans le cas d'un choc traumatique d'une personne, quel que soit le choc. À moins que l'on ne croit aux pouvoirs magiques ou aux dons et donc à la télékinésie ou même à la voyance, le surnaturel est à prendre en compte.


Qu'il s'agisse d'un phénomène paranormal ou surnaturel, on n'aura pas le fin mot de l'histoire. Cependant, si même avec ce récit on a du mal à se faire une idée de ce qu'est un poltergeist, un film du même nom est sorti il y a quelques années, en 2015. Bien que les événements qui s'y déroulent paraissent surréalistes, l'idée se rapproche beaucoup de ce type d'entité surnaturelle.


Judy