• Nox

Asha Degree : Fugue ou kidnapping ?

Peut-on réellement protéger les enfants du monde extérieur ? C’est ce que Harold et Iquilla Degree se sont efforcés de faire pendant des années, élevant leurs enfants dans un environnement religieux et sain dans la petite ville de Shebly en Caroline du Nord. L'accès aux ordinateurs et à la télévision étant restreint, les enfants Degree semblent gagner en responsabilité et en autonomie plus rapidement que la moyenne. Asha et O'Bryant, à seulement neuf et dix ans, rentraient déjà seuls de l'école. Et pourtant, ce cocon protecteur n’a pas empêché la famille Degree de vivre le pire : dans la nuit du 13 au 14 février 2000, la petite Asha Degree disparaît.


Asha Degree, âgée de seulement neuf ans au moment de sa disparition, était une enfant joviale et brillante. A l’école, elle fait du basket et excelle dans ce sport ; elle s’intéresse beaucoup aux mathématiques et aux sciences mais rêve par ailleurs de devenir illustratrice. Le 13 février, après un week-end de trois jours, les enfants doivent se coucher tôt car l’école reprend ; c’est aussi l’anniversaire de mariage des Degree le lendemain, ce qui fait du 14 février une date importante pour la famille. A vingt heures, les deux enfants sont donc couchés par leur mère, leur père étant toujours au travail. Quand Harold Degree rentre enfin vers minuit et demi, il vérifie la chambre des enfants et les voit endormis sagement ; il vérifie une seconde fois à deux heures et demie, tout va bien. Un peu après, O’Briant entend sa sœur sortir du lit, mais ne se pose pas plus de questions. A cinq heures quarante-cinq Iquilla vient réveiller ses enfants pour leur donner le bain, Asha et O’Briant n’ayant pas eu le temps la veille. O’Briant est bien dans son lit, mais Asha a disparu de la chambre. Paniquée, elle tente de garder son calme et commence à fouiller la maison et les voitures à l’extérieur. Ne trouvant pas Asha, Inquilla court réveiller son mari. Après avoir contacté les grandsparents qui assurent ne pas être avec Asha, Harold appelle la police.


Seulement dix minutes après, à six heures quarante-cinq, la police arrive à la maison des Degree : la disparition de l’enfant est très vite jugée inquiétante. Dès midi, une fouille des environs est entamée par les proches de la famille et des bénévoles. La chambre de la petite fille est fouillée et rapidement on remarque que certaines affaires manquent : Asha avait emporté son sac à dos, ses clés de maison, quelques vêtements et son sac à main Twitty Bird.


Asha aurait-elle fugué ? Toutes les issues de la maison étaient toujours fermées à clé au petit matin ce qui indique que personne n’est rentré par effraction dans la maison et le fait qu’Asha emporte avec elle quelques affaires semblent coïncider avec cette hypothèse. Et pourtant, le profil de Asha met à mal cette piste : la petite fille évolue dans un environnement aimant et bienveillant, elle n’a aucun problème à l’école (sauf une défaite au basket qu’elle a vite oublié) et surtout, elle n’a que neuf ans. Difficile d’imaginer une fille si jeune braver la tempête et la pluie sans raison apparente. Les parents d’Asha ne peuvent concevoir que leur petite fille ait quitté la maison de son plein gré ; mais des témoins vont confier à la police avoir aperçu Asha marcher sur le bord de la route entre trois heures quarante-cinq et quatre heures et quart du matin. Un conducteur aurait même fait demi-tour en la voyant, surpris de voir une si petite fille au bord de la route sous ce temps et à cette heure. Mais étonnamment, personne n’a appelé la police. Le conducteur indique juste qu’au moment où il s’est approché d’elle, Asha s’est enfoncé en courant dans les bois.


Les policiers suivent cette piste et décident de fouiller le bois ; ils remarquent un cabanon en bois qui semble abandonné et qui aurait pu servir d’abri à la petite. Effectivement, des affaires de Asha sont retrouvées à l’intérieur : des emballages de bonbons, des crayons et une barrette que les parents confirment être celle de leur fille. L’espoir de retrouver Asha ne tarit pas et la famille de la petite fille entreprend d’amasser des fonds dans l’optique de proposer une récompense à quiconque aurait une information sur la disparition de leur fille. Après avoir réussi le polygraphe, examen de routine dans les affaires de disparition, la famille d’Asha voit l’enquête pâtir : les policiers ne reçoivent plus aucun appel et aucun profil de criminel ne semble correspondre à l’affaire.


C’est seulement le 3 août 2001 que l’affaire connaît un rebondissement : à près de quarante kilomètres de la maison d’Asha, et dans la direction opposée que celle-ci prenait, un ouvrier retrouve le sac de la petite fille dans un terrain de construction. Ce qui est très surprenant c’est que le sac de la petite fille est protégé par deux sacs plastiques et que les policiers retrouvent aussi un pantalon d’homme. Les deux objets sont expertisés mais les résultats ne sont pas disponibles au public. En 2014 et 2018 la police fait appel au public puisque de nouveaux indices ont été trouvés : les autorités recherchent une voiture Lincoln ou Ford vert foncé qui aurait récupérée Asha Degree sur le bord de la route selon un témoin. Plus tard, ce sont deux objets présentés comme ayant un lien avec l’affaire que la police rechercherait activement : un livre d’enfant emprunté à l’école d’Asha avant sa disparition et un tee shirt à l’effigie du groupe New Kids on The Block.


Encore aujourd’hui l’enquête n’est pas résolue ; un homme a été suspecté en 2013 d’être impliqué dans la disparition d’Asha Degree puisqu’il avait violé et tué en 1990 une petite fille de sept ans, Shalonda Poole. De la même manière que Asha, la petite fille aurait disparu dans la nuit du 20 au 21 juillet alors qu’elle dormait avec sa sœur. Elle est retrouvée morte le lendemain derrière son école. L’homme accusé de son meurtre c’est Donald Ferguson : il va avouer avoir tué la petite fille mais niera toujours toute implication dans la disparition de la petite Asha. L’enquête reste donc au point mort. Que s’est-il passé ? La fugue de la jeune fille aurait-elle tourné au drame ? Quelqu’un avait-il donné rendez-vous à la petite fille dans l’optique de lui faire du mal ? Asha est-elle toujours vivante ?


Salomé